Gare_Melun_IMG_1473-570x379

La rixe opposait plusieurs dizaines de jeunes du Mée-sur-Seine et de Melun, sur les voies de la gare de Melun.

Une nouvelle rixe entre bandes rivales a causé l’interruption du trafic ferroviaire, le samedi 6 mars, vers 17 h 45, à la gare de Melun. Elle opposait, sur les voies ferrées, entre 30 à 40 jeunes individus originaires du Mée-sur-Seine et du quartier melunais des Mézereaux.

Les policiers ont été alertés que certains belligérants étaient armés de marteaux. Des tirs de mortiers ont également été signalés.

Intervention de la police

Une vingtaine de fonctionnaires est intervenue pour sécuriser les lieux, pourvus de vidéosurveillance.

Les trains – la vitre de l’un d’eux a été brisée avec une pierre – ont pu repartir au bout 40 minutes plus tard. La bagarre a fait au moins un blessé léger, Mais celui-ci n’a pas voulu déposer plainte ni être pris en charge par les pompiers.

Deux mineurs de 16 ans ont été interpellés. Mais aucun élément probant n’a pu être retenu contre eux. Ils ont été remis à leurs parents.

Une heure après, la bagarre a repris dans le souterrain de la gare. Mais à l’arrivée de la police, tout le monde avait quitté les lieux. L’enquête est en cours.

La République de Seine-et-Marne